Actu

Vladimir Poutine veut Contrôler le Rap en Russie

Lors d'une réunion à Saint-Pétersbourg ce samedi avec des conseillers culturels, M. Poutine a indiqué sa volonté de s'impliquer dans le Rap en Russie;

Effectivement le président Russe est Inquiet de la popularité croissante du rap parmi la jeunesse russe, il aurai donc demandé aux dirigeants culturels de trouver un moyen de contrôler plutôt que d'interdire ce genre musical. Selon lui, des tentatives d'interdiction de diffusion ou de réalisations auraient un effet négatif et renforceront leur popularité.  "S'il est impossible de l'arrêter, alors nous devons le diriger et l'orienter."

Poutine a souligné que "le Rap repose sur trois piliers: le sexe, la drogue et les contestations".

Mais il est particulièrement préoccupé par les thèmes liés à la drogue qui prévalent dans ce genre, affirmant que "c'est un chemin qui mène à la dégradation de la nation".Les propos de Poutine interviennent dans le contexte d’une répression de la musique contemporaine qui rapelle la censure des arts à l’époque de l'Union Soviétique.

Le mois dernier, un rappeur connu sous le nom de Husky, dont les vidéos ont été vues plus des millions de fois sur YouTube, a été arrêté après une performance impromptue lorsque son show a été stoppé dans la ville de Krasnodar, dans le sud de la Russie.

Husky, connu pour ses paroles sur la pauvreté, la corruption et les brutalités policières, se préparait à monter sur scène le 21 novembre lorsque les procureurs locaux ont lancés l’alerte sur ce concert en déclarant que son acte comportait des éléments liés à ce qu'on appelle "l'extrémisme".

Husky a grimpé dans une voiture, entouré de centaines de fans, et a scandé: «Je chanterai ma musique, la musique la plus honnête!» Avant d'être emmené par la police.

Ce n'est pas le seul artiste sous le feu du gouvernement Russe, le 30 novembre le rappeur Gone.Fludd a annoncé l'annulation de deux concerts, citant les pressions de «tous les services de police imaginables», tandis que le célèbre artiste hip hop Allj annulait son spectacle dans la ville arctique de Yakutsk après avoir reçu des menaces de violence.

D'autres artistes ont également été touchés; La sensation pop Monetochka et le groupe punk Friendzona font partie de ceux qui avaient vu leurs concerts interdits par les autorités le mois dernier.
 

 

Ajouté le
Partager

Vidéos à l'affiche

  1. Cinq heures du matin

    Jazzy Bazz

  2. Tout ce que je sais

    Orelsan feat. YBN Cordae

  3. Allô Gouapo

    Gouap

  4. HS

    Hamza ft SCH

  5. Ouyah

    COYOTE JO BASTARD

Sons à l'affiche

  1. Ola

    Gro Mo

  2. Nwaar

    Siboy

  3. Le Temps

    MHD ft. Orelsan

  4. NEO

    Ateyaba

  5. 91's

    PNL

Carré VIP

La street en solitaire - N'dirty Deh

Mixtapes à l'affiche

  1. TOLD Y'ALL 3

    Cinco ForReal

  2. Réelle Vie

    MAES

  3. ISPAC 2

    Ninho

  4. S.Q.U.A.D

    HoLaMiff

  5. La rose des vents

    Sakage